Vernissage - Re : Travailler ensemble / Re: Working Together @ Galerie UQO, Ottawa [16 January]

Vernissage - Re : Travailler ensemble / Re: Working Together


141
16
January
17:00 - 20:00

 Facebook event page
Galerie UQO
101, rue Saint-Jean-Bosco, Gatineau, Quebec J8X 3X7
Re: Travailler ensemble
Re: Working Together

Emmanuelle Léonard
Émilie Monnet

Commissaires / Curators:
Heather Anderson
Marie-Hélène Leblanc
16 janvier au 16 février 2019
January 16 to February 16 2019

— Autres activités à venir / Other activities to come:

À la Carleton University Art Gallery (CUAG)
21 janvier au 28 avril / January 21– April 28
Hannah Jickling & Helen Reed
Mikhail Karikis
Émilie Monnet
Kim Waldron

À la Galerie UQO (GUQO)
6 mars – 6 avril / March 6– April 6
Redmond Entwistle
Émilie Monnet
Ahmet Öğüt
8 – 9 mars / March 8–9
Symposium Stonecroft: Travailler ensemble
Vendredi le 8 mars à la GUQO
Samedi le 9 mars à la CUAG
Stonecroft Symposium: Working Together
Friday March 8th at GUQO
Saturday March 9th at CUAG

— De longue date, la collaboration est une partie intégrante de la pratique artistique, mais depuis les deux dernières décennies, elle fait l’objet d’une attention plus soutenue et d’une réflexion plus introspective au sein des diverses pratiques artistiques et commissariales. À la GUQO, la collaboration est envisagée sous trois angles, qui correspondent également aux œuvres présentées à la CUAG, soit la collaboration au travail, dans la démarche des artistes et dans les modèles pédagogiques contemporains. Pour cette première exposition dans le cadre de ce projet collaboratif CUAG-GUQO, seront présentées cinq séries photographiques d’Emmanuelle Léonard et une œuvre sonore de Émilie Monnet.
EMMANUELLE LÉONARD
Emmanuelle Léonard collabore régulièrement avec des individus dans leur milieu de travail pour produire ses œuvres. Le lieu de travail et la fonction du travailleur jouent ici le rôle de vecteur collaboratif entre l’artiste et le travailleur-capteur-d’images.
«Statistical Landscape» et «Dans l’œil du travailleur» sont deux œuvres où les photographies sont captées par des travailleurs sur leurs lieux de travail, à la demande de l’artiste. La première œuvre consiste en une série de 20 photographies représentant les 20 secteurs de l’emploi de Toronto selon Statistique Canada en 2004. La taille de chaque photographie est proportionnelle au nombre de travailleurs dans le secteur d’emploi qu’elle représente. La seconde œuvre est un journal composé de photographies de divers secteurs industriels.
«General Motors, Ste-Thérèse (the end)» documente la fermeture de l’usine GM de Sainte-Thérèse après une trentaine d’années d’activités (mettant un terme à l’industrie automobile au Québec). L’artiste propose d’abord un accès à une réunion syndicale des anciens travailleurs de GM, local 1163 des TCA, dans leurs locaux situés à Boisbriand. L’usine étant désormais démantelée, la documentation du stationnement et des traces de l’enseigne sur la façade extérieure sont les dernières traces tangibles de ce lieu de travail.
Dans «Les marcheurs», l’artiste capte pendant un mois l’arrivée chaque jour à 6 h 30 des employés des manufactures de textile, rue De Gaspé. Son objectif guette les travailleurs se déplaçant dans le dernier quartier industriel subsistant en plein cœur de la ville de Montréal. À proximité, le terrain vague enneigé porte la trace des chemins empruntés par les travailleurs.
«Les travailleurs de l'église Sainte-Rita, Nice» dévoile les six travailleurs de l’église catholique Sainte-Rita de Nice qui tiennent la pose: Youcef Ben-Mohamed, Marie-Thérèse Caruana, Père Normandin, Joseph Paletta, Julien Pauliau, Roxana Ponchier-Alforo.
ÉMILIE MONNET
«J’ai voyagé par voie d’eau» est une œuvre commandée par la CUAG et la GUQO en partenariat avec DAÏMÔN et Transistor Média avec le soutien de l’Université Carleton, l’Université du Québec en Outaouais, le Conseil des arts du Canada, le Conseil des arts de l’Ontario et le Reesa Greenberg Digital Initiatives Fund.
Témoignant de sa propre relation avec les rivières de la région et du fait que la Kichi Sibi (rivière des Outaouais) était autrefois la principale route du peuple algonquin, Émilie Monnet a mis l'accent sur la nature collaborative de la construction de canoë pour cette œuvre audio commandée par la GUQO et la CUAG. Lors de ses visites avec Pinock Smith dans son studio à Kitigan Zibi, le célèbre constructeur de canoë a partagé ses connaissances sur les étapes de la fabrication d'un canoë, en réfléchissant sur la sagesse et les connaissances pratiques inhérentes au processus.
Comme l'écrivait Monnet: « À une certaine époque, les Algonquins parcouraient les cours d'eau de la région en canoë, car il était un moyen de transport pratique, léger, facile à utiliser et durable. Les Algonquins maîtrisaient l'art de fabriquer le canoë. Sa construction permet la transmission d’un respect pour l’environnement et la nature, mais aussi les valeurs du travail en commun. Cela implique une collaboration avec les saisons dans la récolte des matériaux. Cela demande aussi du temps, de la concentration et de la patience tout au long du processus. C'est une collaboration entre tous ses éléments: écorce de bouleau, cèdre et frêne, racine d'épinette et de l'eau. »
Monnet, d'origine algonquine, poursuit: « La Kichi Sibi a toujours eu une signification importante pour moi. J'ai grandi sur ses rivages. Je nageais et pagayais dedans, la maison de mes parents avait vue sur la rivière et je la traversais tous les jours pour aller à l’école. Faire cette pièce audio m'a permis de me connecter plus profondément à cette rivière et à mes ancêtres. »

— Emmanuelle Léonard utilise la photographie, la vidéo, le film, l’animation et le support papier-journal pour en faire ressortir de fortes significations sociales, culturelles et politiques. Elle explore les conventions de la photographie documentaire, de presse et médico-légale, ainsi que celles de la surveillance vidéo.
Née en 1971 à Montréal où elle vit et travaille, Emmanuelle Léonard compte à son actif de nombreuses expositions individuelles et collectives, notamment au Musée d'art contemporain de Montréal, à Optica (Montréal), à VOX (Montréal), au Mois de la photo (Montréal), à Expression (St-Hyacinthe), à L'œil de poisson (Québec), à Mercer Union (Toronto), au Musée des Beaux-Arts de l’Ontario (Toronto), à la Gallery 44 (Toronto), à la Kunsthaus Dresden (Dresden), au Neuer Berliner Kunstverein (Berlin) et à Le Fresnoy (Tourcoing).
En 2011, son travail est présenté à La Triennale Québécoise et en 2014, elle fait partie de la Biennale de Montréal. Elle est récipiendaire du prix Pierre-Ayot 2005.

Au croisement entre le théâtre, la performance et les arts médiatiques, la pratique d’Émilie Monnet s’articule autour des questions d’identité, de mémoire, d’histoire et de transformation. Ses œuvres privilégient les processus de création à la fois collaboratifs et interdisciplinaires, et sont présentées le plus souvent sous forme d’installations sonores performatives ou de spectacles immersifs. Artiste en résidence au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui pour 2018 à 2021, elle y a présenté sa dernière création okinum en octobre 2018, résultat de ses plus récentes recherches autour de l’écriture et de la dramaturgie sonore. Émilie a grandi en Outaouais et vit actuellement à Tiohtià:ke/Mooniyaang/Montréal.
///

Collaboration has long been integral to art and curatorial practice, but over the past two decades it has become the focus of deeper, more reflexive, attention. At GUQO we are highlighting collaboration from three points of view, which also corresponds to the works presented at CUAG: collaboration at work, in artists’ practices and in contemporary pedagogical models. For this first exhibition as part of this CUAG-GUQO collaborative project, five photographic series by Emmanuelle Léonard and a sound work by Émilie Monnet will be presented.
EMMANUELLE LÉONARD
In the production of her work, Emmanuelle Léonard collaborates regularly with individuals in their work environments. Here, the workplace and the worker’s function become the collaborative vector between the artist and the worker/image maker.
For «Statistical Landscape» and «Dans l’oeil du travailleur», employees took photographs in their workplace at the artist’s request. The former is a series of twenty photographs representing the twenty employment sectors in Toronto in 2004, according to Statistics Canada. The size of each photograph is proportional to the number of workers in the employment sector it represents. The second work is a newspaper comprising photographs of various industrial sectors.

«General Motors, Ste-Thérèse (the end)» documents the closing of the Sainte-Thérèse GM plant after thirty years of operations (putting an end to the Quebec auto industry). Léonard first shows a union meeting of former GM workers, members of CAW local 1163, at the union’s offices in Boisbriand. Documentation of the parking lot and traces of the sign on the closed plant’s façade are the final tangible traces of this workplace.
In «Les marcheurs», Léonard photographed textile industry workers arriving at De Gaspé Street around 6:30 each morning for a month. Her camera captured the workers’ approach as they crossed through this last remaining industrial district in the heart of Montreal. An image of an adjacent vacant lot shows the workers’ footpaths through the snow.
«Les travailleurs de l’église Sainte-Rita, Nice» reveals the six workers of the Sainte-Rita Catholic church in Nice posing for the camera: Youcef Ben-Mohamed, Marie-Thérèse Caruana, Père Normandin, Joseph Paletta, Julien Pauliau and Roxana Ponchier-Alforo.
ÉMILIE MONNET
«I travelled by water» is commissioned by CUAG and GUQO in partnership with DAÏMÔN and Transistor Média, with support from Carleton University, Université du Québec en Outaouais, the Canada Council for the Arts, Ontario Arts Council and Reesa Greenberg Digital Initiatives Fund.
Reflecting on her own relationship to the region’s rivers and that the Kichi Sibi (Ottawa River) was once the main highway for the Algonquin people, Émilie Monnet focused on the collaborative nature of canoe-building for this commissioned audio work. During visits with Pinock Smith at his studio at Kitigan Zibi, the renowned canoe builder shared his knowledge about the steps in making a canoe, reflecting on the wisdom and practical knowledge embedded in the process.
As Monnet writes, «At one time, Algonquin people travelled the region’s waterways by canoes because they were a practical means of transportation, lightweight, easy to use and long lasting. Algonquin people mastered the art of canoe-making, and building one teaches respect for your surroundings and Nature, but also how to work together. It entails collaboration with the seasons in harvesting materials. It requires time, focus and patience throughout the process. It is a collaboration amongst all its elements: birch bark, cedar and ash wood, spruce root and water.”
Monnet, who is of Algonquin heritage, writes that, “The Kichi Sibi always held an important significance for me. I grew up on its shores. I swam and paddled in it, my parents’ home had a view of it, and I crossed it daily to go to school. Making this audio piece enabled me to connect in a deeper way with this river and with my ancestors.”

— Emmanuelle Léonard employs photography, video, film, animation and newsprint to bring out social, cultural and political meanings. She explores the conventions of documentary, press and medical-legal photography, along with those of video surveillance.
Born in 1971 in Montreal, where she lives and works, Emmanuelle Léonard’s work has been featured in solo and group exhibitions at the Musée d’art contemporain de Montréal, Optica (Montreal), VOX (Montreal), Le Mois de la Photo (Montreal), Expression (St-Hyacinthe), L’oeil de Poisson (Quebec City), Mercer Union (Toronto), Art Gallery of Ontario (Toronto), Gallery 44 (Toronto), Kunsthaus Dresden (Dresden), Neuer Berliner Kunstverein (Berlin) and Le Fresnoy (Tourcoing).
In 2011, she took part in the Québec Triennial and in 2014 her work was included in the Biennale de Montréal. Léonard is the recipient of the 2005 Pierre Ayot Award.
At the intersection of theatre, performance and media arts, the practice of Émilie Monnet centres on questions of identity, memory, history and transformation. Her works privilege collaborative and interdisciplinary processes of creation, and are typically presented as performative sound installations or immersive performance experiences. As artist in residence at Centre du Théâtre d’Aujourd’hui from 2018 to 2021, Émilie recently presented her 2018 play Okinum, the result of her research around writing and sonic theatre. Émilie was raised in the Outaouais and lives in Tiohtià:ke / Mooniyaang / Montreal.

— La CUAG et la GUQO expriment leur profonde reconnaissance aux nombreux collaborateurs impliqués dans la réalisation de ce projet. Nous remercions les artistes pour leur participation enthousiaste et leurs œuvres d'art percutantes; Martine Crispo et Michael Caffrey à DAÏMÔN pour leur implication en vue d’offrir à Émilie Monnet une résidence de production; Julien Morrisette de Transistor Média pour la production de la série de balados; Larissa Holman de Ottawa Riverkeeper pour le partage de ses connaissances sur la rivière Ottawa/Kichi Sibi; Pinock Smith pour le partage de son expertise sur la fabrication de canoës et sur les voies d’eau régionales; Patrick Côté et Simon Guibord pour leur collaboration sur la conception graphique; Marine Van Hoof et Timothy Barnard pour leurs traductions; les détaillants partenaires distribuant la barre de chocolat SOUR VS SOUR; et les équipes de la CUAG et de la GUQO.
Nous reconnaissons également l’appui financier de plusieurs institutions et organismes: l’Université du Québec en Outaouais, la Carleton University, le Conseil des arts du Canada et l’Ontario Arts Council, un organisme du gouvernement de l'Ontario; la Ville de Gatineau; la Stonecroft Fondation for the Arts pour le symposium; et le Reesa Greenberg Digital Initiatives Fund pour la série de balados et la résidence de production d’Émilie Monnet.

///
CUAG and GUQO extend their deep appreciation to the many collaborators involved in the realization of this project. We thank the artists for their enthusiastic participation and superb artworks; Martine Crispo and Michael Caffrey of DAÏMÔN for partnering in hosting Émilie Monnet for a production residency; Julien Morrisette of Transistor Média for producing the series of podcasts; Larissa Holman of Ottawa Riverkeeper for sharing her knowledge about the Ottawa/Kichi Sibi; Pinock Smith for sharing his knowledge of canoe-making and the regional waterways; Patrick Côté and Simon Guibord for collaborating on design; Marine Van Hoof and Timothy Barnard for their translations; the retail partners hosting the SOUR VS SOUR chocolate bar; and the CUAG and GUQO teams.
We acknowledge financial support from the Université du Québec en Outaouis, Carleton University, the Canada Council for the Arts; Ontario Arts Council, an agency of the Government of Ontario; the City of Gatineau; the Stonecroft Foundation for the Arts for supporting the symposium; and the Reesa Greenberg Digital Initiatives Fund for supporting the series of podcasts and Émilie Monnet’s production residency.

Discussion
image
Only registered users may comment.
Pass a quick registration or authorization.
3
To event organizer

Information about this event was found on Facebook and automatically published unchanged through its API.

If you are an organizer of this event, you have the following possibilities:

Right now you can synchronize the information on the web-site with the information on the Facebook page (facebook.com/events/341218933137534/).

Do not want your event to be published on our website? Write us about this and we will remove it as soon as possible.

Still have questions? Any proposals?
Please, use the feedback form.

Upcoming events @ Galerie UQO:

Focus par Néo Yoga
Focus par Néo Yoga
Galerie UQO

The most anticipated events in Ottawa :

Trevor Noah | Ottawa
Trevor Noah | Ottawa
Ottawa, Ontario
Mumford & Sons - Delta Tour 2018/19
Mumford & Sons - Delta Tour 2018/19
Canadian Tire Centre
Les Feux sur glace
Les Feux sur glace
Marina d'Aylmer
Jerry Seinfeld
Jerry Seinfeld
National Arts Centre / Centre national des Arts
Grilled Cheese Festival 2019
Grilled Cheese Festival 2019
City Hall 110 Laurier Ave.
Disney On Ice celebrates 100 Years of Magic
Disney On Ice celebrates 100 Years of Magic
Canadian Tire Centre
Harry Potter and the Philosopher’s Stone™ in Concert
Harry Potter and the Philosopher’s Stone™ in Concert
Canadian Tire Centre
Jeff Dunham: Passively Aggressive
Jeff Dunham: Passively Aggressive
Canadian Tire Centre
KISS: End of the Road World Tour
KISS: End of the Road World Tour
Canadian Tire Centre
Anderson Cooper
Anderson Cooper
National Arts Centre / Centre national des Arts